le bol

oreilles

le bol

oreilles

Bol à oreilles en céramique fabriqué et peint à la main. voir plus
le bol
oreilles

60,00

60,00

En stock
    Merci de sélectionner une taille

    6 en stock

    s'inscrire sur la liste
    Livraison gratuite en France
    Détails
    amelie pichard étend son offre d'objets d'art de la table à travers une collaboration avec l'artiste Karla Sutra.

    A mi-chemin entre le bol breton et le verre de saké, ces bols sont fabriqués par Stéphane, à la faïencerie de Malicorne, dans le Perche Sarthois (72). Stéphane prélève l’argile de son propre terrain à côté de l’atelier, et fabrique sa faïence selon la technique du moulage: il développe des moules puis y façonne à l’intérieur ses objets qu’il émaille par la suite. Sa décoratrice dessine à main levée et sans buvard le croco et la femme qui ornent chaque fond de bol. Karla et Amélie ont choisi ensemble cet artisan, qui partage leurs valeurs de respect et de préservation du patrimoine.

    détails :

    Diamètre : 10 cm

    Hauteur : 4,5 cm

    Fabriqué à la main en France.

    Conseil
    Besoin d'aide ? Posez-nous votre question par :
    Live chat email Téléphone
    made of
    Amélie découvre le travail de Karla Sutra dans l’assiette d’un restaurant parisien. D’origine bretonne, la créatrice avait envie de produire son propre bol qui viendrait enrichir sa pile déjà existante.De la rencontre entre ces deux épicuriennes résultent deux objets du quotidien détournés avec humour, sublimant le rapport sensuel entre le corps et la nourriture. Découvrez l'histoire de karla Sutra dans le made of du verre à vin.

    La Faïencerie de Malicorne a été fondée en 1924. La technique de l’ajourage s’impose très rapidement comme la spécialité de l’atelier. Les décors peints à la main toujours aujourd’hui reprennent les motifs classiques du XVIIIème siècle.

    Dans les années 1980, Léon Poudlard, alors jeune faïencier, introduit à la faïencerie de Malicorne les décors bretons inspirés des productions de Quimper.

    En 1984 Victor Deschang devient le directeur des Faïenceries d’Art de Malicorne tout en préservant les techniques traditionnelles de fabrication, ses créations apportent à la faïence de Malicorne une touche de modernité.

    A la tête de la Faiencerie aujourd’hui le fils de monsieur Deschang, Stéphane, reprend la faïencerie en 2005. Stéphane extrait l'argile servant à la fabrication des formes dans une carrière située à la sortie de Malicorne. Brute et impure, elle doit subir tout un processus de préparation pour pouvoir être utilisée en atelier. La terre est mélangée avec une argile d’une localité voisine, La Chapelle d’Aligné, et avec de l’eau. Aujourd’hui unique en France.

    De la motte d'argile brute au décor à la main, les ateliers des Faïenceries d'Art de Malicorne vivent dans le respect d'une tradition héritée des grands faïenciers d'autrefois.
    Conseil
    Besoin d'aide ? Posez-nous votre question par :
    Live chat email Téléphone